Salut les amis!

Et si on commençait cette page par des remarques?

Remarque 1 : Cette page « À propos » est très longue. Je ne peux que vous remercier grandement si vous prenez la peine de la lire en entier!

Remarque 2 : Cette page parle du blog, de son histoire, de moi, de mon parcours, de ma vision des choses.

Bien que très long, le contenu de cette page est assez différent de ce que l’on peut trouver ailleurs sur des blogs similaires. Vous risquez moins de vous ennuyer, ou pas.

Très bonne lecture à vous!

Et surtout surtout, envoyez-moi un tweet, un autre tweet, un message, un mail ou un courrier par la poste si ce que je raconte est intéressant, nul, inutile, passionnant, émouvant, à dormir debout, etc, etc, etc.

 

BIENVENUE SUR WPSCOUTS !

WPScouts : Blog à la découverte de WordPress!

Aujourd’hui, WordPress est utilisé par des blogueurs, commerçants, entrepreneurs, magazines, restaurateurs, agents immobiliers, et la liste est longue. En réalité, les ressources WordPress n’ont jamais été aussi utiles, importantes et demandées.

C’est dans cette perspective que WPScouts se positionne comme une ressource de tutoriels et d’articles pratiques destinés à répondre à tout besoin lié à l’utilisation et à l’appropriation de notre CMS favori qu’est WordPress. Débutants, initiés, amateurs et développeurs retrouveront un jour ou l’autre leur bonheur chez WPScouts!

Sur WPScouts, chaque article permet de partir à la découverte d’un ou plusieurs plugin(s), d’un ou plusieurs thème(s), d’astuces pratiques pour personnaliser, perfectionner ou gérer au mieux son site WordPress.

Si vous avez une question, une suggestion ou une demande d’aide, n’hésitez pas à me contacter ici sur le blog. Toute demande de prestation peut se faire via la page de Services.

Vous pouvez également suivre WPScouts sur les différents réseaux sociaux: Twitter et Facebook.

 

A PROPOS DE L’AUTEUR (mon histoire et celle de WPScouts!)

Qui suis-je?

Je m’appelle Anouar Fourti et je suis le fondateur de WPScouts.

J’ai 28 ans le jour où j’écris (réécris) cette page : 1/1/2019.

Mon parcours est assez carré, sans trop de surprises, du moins au début. Parce qu’après, je sors totalement de l’ordinaire.

Je passe le bac en France, dans la belle ville de Troyes, en 2009.

Je fais des études d’ingénieur en Informatique & Systèmes d’Informatiques, à l’Université de Technologie de Troyes (UTT).

Je suis alors diplômé Ingénieur en 2015. Youpi!

J’intègre ensuite une grosse boîte de consulting à la Défense, à Paris, en tant que consultant AMOA.

Non je déconne. Enfin, tout ce que je dis là est vrai sauf la dernière phrase!

Tous mes potes ont intégré des boîtes de ce genre, ou du moins ont commencé par un métier de ce genre.

Moi je me suis barré direct.

J’ai atterri en Tunisie, dans la belle ville de Zarzis, dans le Sud-Est du pays, sur la Mer Méditerranée.

Qui se trouve être mon pays d’origine.

En réalité quand tu aimes la liberté, tu as beaucoup de mal à te faire à l’idée de t’enfermer pendant 40 ans dans un cadre de travail tel que l’on connaît aujourd’hui. Peut importe le salaire.

Alors pour être franc, je ne suis pas parti les mains vides.

C’est là qu’arrive l’histoire de WPScouts.

La pré-histoire de WPScouts

En 2013, alors que je passais tranquillement mon premier stage de 6 mois en quatrième année en école d’ingénieur, j’ai découvert plusieurs technologies.

En effet, mon stage consistait en la conception et développement de A à Z d’une solution web pour une agence de location de voitures, avec un module de réservation et de paiement en ligne.

La société qui m’avait accueilli utilisait principalement le CMS Joomla et la technologie ASP.NET de Microsoft. Pour diverses raisons,  la technologie qui a été retenue était Joomla.

Je me mets donc à fond dans l’apprentissage de Joomla. J’ai lu des bouquins, dont un gros bouquin en Anglais qui m’a permis de découvrir et comprendre parfaitement le noyau même du CMS.

Je travaille sur mon projet tranquillement. Et en plein milieu du stage je découvre, je ne sais plus de quelle façon, mon futur CMS préféré : WordPress!

Je continue évidemment mon projet avec Joomla. Je finis le stage que je présente devant le jury, et j’obtiens une super note à la fin : A ! Nos notes étaient à l’américaine à l’UTT ^^

En parallèle, j’avais commencé à m’instruire sur WordPress. J’ai vite accroché. Je découvrais que WordPress était bien plus simple que Joomla, bien que ce dernier était quand même mieux structuré puisqu’il reposait sur une architecture MVC (Model-View-Controller).

Ce qui était frappant en découvrant WordPress c’est la communauté autour et le nombre d’extensions et de thèmes qui étaient et sont toujours bien plus attractifs et puissants que ceux des autres CMS.

Je me rappelle quand je voulais trouver un template Joomla qui devait être en cohérence avec mon projet de stage. La différence avec les thèmes WordPress était bien frappante.

Ce que je trouvais amusant aussi c’était le fait qu’à quasiment tout besoin il existait un plugin dans WordPress.

Ce fut en 2013. Que dire d’aujourd’hui!

Pendant cette période-là, j’ai commencé à manipuler WordPress en installant des plugins et des thèmes par-ci par-là. Je les déchiquetais pour en faire des trucs à ma sauce. Cela m’a appris à connaître l’architecture des thèmes et des plugins, à savoir les personnaliser, les modifier ou à les transformer en quelque chose de très différente.

Evidemment, au départ lorsque l’on veut apprendre, on se retrouve souvent sur des blogs anglophones.

J’avais remarqué qu’il n’existait pas tant que ça de blogs francophones couvrant des sujets sur WordPress. Du moins, il n’y avait pas trop de concurrence dans cette thématique.

Vous devinez la suite. Je fonce sur l’occasion. Je crée mon blog : WPScouts. Et je commence à publier des articles assez simples, pas très travaillés.

C’était en Août 2013.

Ce qui est marrant c’est que j’étais resté plusieurs mois à créer mon thème qui devait faire guise de design pour le blog. A la fin, je délaisse ce thème-là et je pars sur un thème gratuit ultra simple que j’avais trouvé sur le web.

Encore plus marrant. Le nom de domaine wpscouts.com n’était pas le mien!

En fait, j’ai été initié au monde du blogging par un ami d’enfance. Il m’en avait parlé un an avant environ. A l’époque, je n’y comprenais pas trop l’utilité.

Au fil du temps, durant mon stage, la période où j’ai vraiment compris pour de vrai comment fonctionnait le web, j’ai découvert à la file le joyeux monde du blogging.

Du coup, lorsque j’étais prêt à lancer mon blog sur WordPress, il me fallait un nom de domaine.

Et surprise. Ce même vieil ami en avait un qu’il avait acheté mais s’en est jamais servi.

Il me propose donc ce nom. Je le trouve bien, même excellent d’un point de vue originalité, simplicité, prononciation, référencement. Et hop je le prends.

 

WPScouts : comment en faire un business?

Le lancement du blog s’est fait directement après mon stage. Il me restait alors 1 et demi d’études.

C’est pendant cette période-là que j’ai été le plus actif sur le blog, en terme de publication d’articles.

En fait, j’avais compris très tôt que je pouvais en faire un business.

Un business sur un sujet qui me passionnait réellement : que demander de mieux pour un jeune étudiant?

J’étais persuadé que WordPress allait être mon outil de création web pour de longues années. La preuve est que j’ai facilement réussi à me détacher d’un bon nombre de technologies, mais pas de WordPress (et ce n’est pas faute de ne pas avoir essayé!).

Du coup, dès les débuts de WPScouts, j’avais réfléchi à comment pouvoir en générer des revenus afin de pouvoir me payer tous les efforts et le temps que j’y consacrais, et pourquoi pas en faire ma carrière.

Comme je le disais plus haut, le stage m’a profité pour connaître en profondeur le monde du web. Et le blogging était quelque chose dont j’avais commencé à comprendre le fonctionnement, l’utilité et les bénéfices dont on pouvait tirer.

J’avais également commencé à apprendre le marketing web avec le référencement naturel (SEO) et tout ce qui va avec. C’est très utile pour faire connaître son blog et générer du trafic.

Pour revenir à WPScouts, j’avais trouvé deux façons de générer des revenus pour en faire un business :

  1. L’affiliation : en promouvant des thèmes ou plugins premium
  2. Proposer des prestations de service WordPress : création, maintenance, support de sites pour clients qui me découvrent via mon blog

Affiliation

Je publie souvent sur ce blog des articles proposant des services et ressources payants (thèmes, plugins, hébergement) via des liens d’affiliation.

Si le lecteur décide de s’en procurer via ces liens, j’ai peut-être une chance de toucher une petite commission.

Tout cela sans que l’acheteur débourse plus d’argent, puisque le tarif de base reste inchangé.

Du coup si vous avez déjà acheté un plugin, un thème ou autre service premium via mon lien d’affiliation, je vous en remercie! Vous avez participé au développement de ce blog.

Si vous êtes blogueur, vous savez tout aussi bien que moi qu’un article sérieux et soigné demande un temps fous de recherche et de rédaction (il m’arrive de passer plusieurs journées entières pour certains tutoriels assez techniques ^^).

Ces commissions permettent donc de récompenser l’effort que je fournis dans ces articles.

Evidemment, tous les produits et services proposés ne sont pas testés. Mais un travail de recherche et de test avec les démos proposées sont effectués à chaque fois.

Je propose uniquement ceux qui pourront répondre au plus aux besoins de l’internaute.

Je vous conseille cependant de bien vous renseigner sur ces produits avant tout achat.

Prestation de services WordPress

Je suis assez souvent sollicité par mes lecteurs pour intervenir sur différentes tâches sur leur site :

De la simple installation et paramétrage de plugin WordPress au débogage du site entier en passant par des analyses des fichiers et de la base de données.

Sans oublier la création de site WordPress qui est l’une de mes principales activités!

Cette dernière activité a pris le dessus pendant très longtemps et a fait que le rythme de publication de contenu sur le blog a chuté.

Besoin de service WordPress? C’est par ici : Meilleur Prestataire WordPress! Et hop, un client en plus 🙂

D’étudiant Freelance à Freelance tout court

Vous comprenez maintenant ce que je voulais dire par « je ne suis pas parti les mains vides ».

En fait, c’était la classe d’être étudiant et d’avoir à gérer des clients!

Des fois, il m’arrivait de bosser depuis l’amphi en plein milieu d’un cours magistral 😀

Oui bon je ne gagnais pas grande chose puisque je suis moi aussi passé par la période d’esclavagisme haha.

Je ne savais pas trop combien ni comment facturer mes prestations!

Mais ce n’était pas grave, surtout étant étudiant, l’argent n’était pas la priorité.

Je kiffais tellement ce que je faisais que je me rappelle pour un projet que l’on devait présenter en fin de semestre j’avais créé un site web de A à Z en une nuit.

J’ai quand même eu droit à une mauvaise (bonne?) remarque lors de la soutenance : « C’est trop ». J’avais explosé les compteurs temps aussi..

Voilà donc, j’avais mon petit business qui commençait à générer un peu de sous. Et j’attendais le jour où je finissais mes études pour m’y lancer à temps plein.

Donc en réalité, j’étais passé directement après les études d’étudiant freelance à freelance indépendant qui gérait son propre business. Pas le temps pour le salariat!

Aujourd’hui entre la Tunisie et la France. Mais souvent en Tunisie parce que pourquoi pas.

 

Que devient aujourd’hui WPScouts? [1/1/2019]

Il est clair que le blog a été méchamment abandonné!

L’une des raisons a été mentionnée plus haut : la prestation de service a pris le dessus. Je m’occupais plus de mes clients que du blog, qui est pourtant la cause d’acquisition de clients.

Mais ça c’est une raison.

Les autres raisons sont pour certaines justifiées, pour d’autres pas trop.

Vous savez parfois quand on est indépendant on peut se permettre de dévier un peu de son chemin par curiosité de découvrir d’autres horizons dans le monde du business, mais également en dehors du travail.

Et c’est là le côté intéressant mais aussi dangereux du métier d’entrepreneur indépendant.

En terme de business, je ne me suis pas privé de me lancer dans d’autres projets hors WordPress. Et c’est très enrichissant d’un point de vue technique mais aussi managérial.

En réalité, je peux aisément dire qu’un entrepreneur web indépendant c’est quelqu’un qui acquiert une quantité d’expérience et de savoir à une vitesse bien supérieure qu’un salarié dans une entreprise.

J’irai même à dire qu’il devient bien plus cultivé qu’un salarié, durant une même période donnée.

Et c’est logique.

Je ne calcule pas le nombre d’informations, de techniques, de technologies, d’astuces, de savoir que notre cerveau reçoit tous les jours. Il en bouffe de la data le pauvre.

Après je ne dis pas que tout ce que l’on apprend est utile à notre métier ou même à notre vie de tous de les jours de manière générale.

Mais cela constitue une vraie richesse en terme de savoir dont on peut juger l’inutilité aujourd’hui pour une partie de celui-ci. Mais qui peut être bien utile un de ces jours.

Par exemple aujourd’hui, je me vois très bien me reconvertir vers n’importe quel autre métier au monde (enfin pas tous mais vous voyez le truc!).

Et j’ai un ressenti qui est, je pense, partagé par la plupart des confrères :

Plus on avance dans notre métier dans le web, plus on sait que l’on ne fera pas le même métier toute notre vie.

Non pas parce que l’on est dégoûté par le métier. Au contraire, ça rapporte gros quand on met toutes les chances de ses côtés et que l’on fait bien les choses.

Mais parce que l’on découvre constamment des opportunités plus passionnantes.

Remarquez bien que je dis « passionnantes ».

En effet, une fois que l’on a fait un bon paquet d’argent $$$ sur le web. Et que l’on découvre un autre monde encore plus passionnant. On pense très vite à commencer à suivre ses passions, qui finissent en réalité par rapporter encore plus.

Bah oui, parce que l’on sait désormais comment vendre, même si c’est une passion.

Quand tu te lances en tant qu’entrepreneur tu apprends tout par toi-même.

Ça passe par des formations (gratuites & payantes), des blogs, des vidéos, des livres, etc.

Et l’une des compétences que tu apprends c’est la vente.

Loin de la vente classique. C’est plus puissant.

Tout cela pour vous dire que je me suis permis de bosser sur d’autres projets web. Utiles pour certains, moins pour d’autres.

D’ailleurs, en ce moment je bosse avec un ami sur un très gros projet SaaS (Software as a Solution).

Il est loin d’être fini.

On s’est mis à développer en Angular 6 et Spring boot (framework Java). Que l’on a dû apprendre par la même occasion 🙂

On souhaite commercialiser cette solution en France et à l’international. Mais il faut du temps et des moyens.

Je vous en reparle au moment voulu. Peut-être sur Twitter ou mon site.

Ça c’est un exemple de projet utile, lucratif, instructif, enrichissant, etc.

Du coup, les exemples comme ceux-là je ne regrette pas d’avoir passé du temps dessus.

Ce qui m’a fait perdre énormément de temps, ce sont des pseudo-projets et des choses hors web.

En effet, pour commencer avec le web, je me suis permis de m’éparpiller sur des projets quelque peu bancales.

Je me suis également permis d’accepter des projets clients qui ont été une pure perte de temps.

Ceux-là, oui je regrette d’avoir passé du temps dessus.

Je me dis à chaque fois que j’aurais pu avancer sur mon blog à la place. J’aurais publié au moins une dizaine d’articles utiles à mes lecteurs.

Mais bon, les remords n’ont aucune utilité en temps présent.

Maintenant, les projets hors web.

Alors là je me suis permis des délires impensables.

En réalité, je ne préfère pas en parler en détail ici. Puisque d’une part cela n’apporte rien à ce blog, d’autre part, ce sont des histoires très longues pour pouvoir en discuter davantage ici.

Mais juste pour donner mon avis dessus et sur le fait de tenter des choses hors web.

J’aime mon travail, j’aime écrire sur le web et créer des choses dessus.

Mais tout ceci n’est pas une finalité en soi pour moi.

Ce que j’aime plus que cela, c’est de pouvoir mener une vie hors web à ma manière.

J’aime aussi quand je commence à m’ennuyer ou à en avoir un peu marre de travailler en ligne, pouvoir faire d’autres trucs hors web.

Passer 1 mois ou 2 à faire des trucs loin du web, même si ce n’est pas du travail, est très libérant.

L’expérience sociale vécue lors de ces projets est très enrichissante et vous fait en réalité découvrir plusieurs aspects de la vie qu’il est presque impossible de vivre en restant toujours devant un écran de pc.

Vous savez, même avec les expériences les plus cauchemardesques on apprend un tas de choses.

On en ressort beaucoup plus fort. Et ce la permet de se forger une personnalité dure comme fer. Cela paraît être très cliché, mais c’est ce que j’ai pu ressentir.

Du coup, tout compte fait, j’ai perdu beaucoup de temps dans ces expériences mais il y a du positif là-dedans.

Que fais-tu avec le blog maintenant?

Le blog a pris un coup puisqu’en effet le trafic, qui a bien résisté pendant très longtemps, a commencé à chuter tout au long de l’année 2018.

Rien de surprenant.

Alors maintenant que j’ai pu découvrir plein de trucs dans la vraie vie, je me sens prêt à faire du vrai multitâches : blog – clients – projet perso – trucs inutiles – bouger – etc.

Je m’absentais beaucoup de mon blog parce que j’étais incapable de faire / découvrir 2 choses à la fois.

Pour commencer, je dois faire quelques mises à jour au blog.

Un logo pour commencer.

Le Logo de WPScouts : à la découverte de WordPress

J’ai commencé par créer un logo (enfin!).

Dites-moi ce que vous en pensez!

Je vous montre ici une vidéo Youtube réalisée par le designer qui a créé le logo : CLIQUEZ ICI POUR VOIR LA VIDÉO.

C’est un ami designer qui détient une jolie chaîne Youtube portant sur le design. N’hésitez pas à vous y abonner!

Et le passage vers HTTPS.

Cela fait près de 2 ans que je me dis qu’il faut que je passe mon blog de http vers https.

Et bien c’est fait. Je vous ferai un tutoriel dessus.

Je me dis que c’est un bon signe pour moi parce que là je repars sur de bonnes bases!

Il faut mettre à jour les pages statiques.

Je veux dire par là les pages « À propos » (ce que je suis justement en train de faire), « Contact », « Services », etc.

En parlant de la page « À propos », je trouve qu’elle est souvent sous-évaluée, parfois ridicule.

En effet, on tombe souvent sur des gros blogs assez bien connus. Et l’un des premiers réflexes, en tout cas pour moi, c’est d’aller jeter un coup d’œil à la page « À propos ».

Ben oui, je suis curieux de savoir qui est la personne derrière le blog, de connaître son histoire et le pourquoi du comment elle est arrivée à faire ce blog.

Et à ma grande déception, je tombe sur une présentation un peu bateau.

Une brève présentation du blog, et une autre encore plus courte sur l’auteur.

De quoi ne pas trop s’attacher à l’auteur, ni au blog.

Si vous voulez que vos visiteurs deviennent vos lecteurs, présentez-vous à eux.

Du coup, voulant repartir sur de donnes bases sur mon blog, je suis venu voir ma page « À propos » pour voir si elle reflétait réellement ce que je décris plus haut.

Résultat, elle est très moyenne voire nulle si je veux être dur avec moi-même. Même si elle reste bien meilleure que celle d’un bon nombre de blogs.

Elle n’est pas très courte, mais elle n’a pas trop d’âme.

J’ai l’impression qu’elle est impersonnelle.

Je me reproche d’avoir utilisé un peu de la langue de bois.

Et bien là je me suis ressaisi pour vous pondre une bonne page À propos qui vous donne bien en détail le QQOQCCP (Quoi, Qui, Où, Quand, Comment, Combien, Pourquoi) du blog, de son histoire et de son auteur!

Je suis conscient qu’il y a du Hors Sujet dans ce que j’ai écrit.

Je suis également conscient que j’ai fait bien plus qu’une page À propos.

Et je suis surtout conscient que je risque de faire fuir certains lecteurs totalement non-intéressés par mes histoires.

Et bien, vous savez quoi?

J’y peux rien!

C’est mon style.

C’est ma manière de faire du contenu.

Je me rappelle quand j’ai débuté le blogging, je faisais à peu près comme tout le monde : écrire impersonnellement.

Je sais bien que ce n’est pas un blog qui traite du développement personnel ou d’une thématique de ce genre.

Qu’il n’est pas nécessaire de raconter sa vie pour écrire un tutoriel sur WordPress.

En même temps, il faut avouer qu’on reste quand même curieux de connaître l’histoire de l’auteur et du blog lorsque l’on se rend sur des articles de blog.

Du coup, je peux dire que j’ai répondu à toute future question ou questionnement curieux vis-à-vis de WPScouts, de son auteur et de tout point gravitant autour.

Qu’en est-il du design de WPScouts?

Je suis parti sur l’idée de faire une refonte du blog.

Donc nouveau design, nouveau look.

C’était il y a quelques mois.

Aujourd’hui, cette idée ne me plaît plus trop.

J’ai repensé à l’objectif premier du blog : produire du contenu de qualité autour de WordPress afin de répondre aux besoins d’un maximum d’internautes.

Le blog tourne donc autour du contenu.

Le contenu est alors l’axe central du blog.

Par conséquent, le lecteur doit rester focus sur le contenu; ce qu’il est venu chercher.

Aucune place pour des gros éléments distrayants, des images inutiles et des blocs de design qui prennent de la place au détriment du contenu.

Pour moi, il n’y a pas moyen pour que j’ajoute des éléments au détriment de mon contenu.

C’est pour cette raison que j’ai décidé de garder le même design et donc le même thème.

C’est un thème que j’aime beaucoup de part sa simplicité, son côté minimaliste, sa légèreté et son SEO-friendliness (optimisé pour le référencement).

J’en parle dans cet article traitant de la boutique de thèmes MyThemeShop.

Les abonnés, l’élément moteur de tout business

Je disais vouloir laisser affiché uniquement le contenu des articles, et que le contenu.

Evidemment, certains éléments doivent indiscutablement rester. Tels que le formulaire de newsletter.

Un blog sans abonnés est comme un commerce sans clients : il est voué à l’échec.

Il est naturel de demander à ses lecteurs de s’abonner à la newsletter, puisque cela permet de les fidéliser.

J’explique dans cet article détaillé comment créer un formulaire de newsletter dans WordPress, et surtout son utilité.

D’ailleurs, si vous êtes arrivé à lire tout ce pavé de bla bla jusqu’ici, c’est que je soupçonne très fortement un grand intérêt de votre part envers ce blog.

J’en déduis donc que vous n’avez aucun problème à vous abonner à ma mailing liste!

Si vous ne l’avez pas déjà fait dans la pop-up qui s’est affichée lorsque vous avez atterri sur ce blog ou alors dans le formulaire qui se trouve dans la sidebar de droite en haut de page, alors je vous invite à vous abonner via ce lien:

Je veux m’abonner!

WPScouts, quel avenir?

Vous savez, quand j’ai commencé WPScouts en 2013, je me disais qu’il était déjà trop tard et qu’il serait difficile de se faire une place dans la communauté francophone.

J’ai tout de suite été choqué à quel point j’avais tord, surtout avec mon contenu très moyen de l’époque. J’avais réussi à attirer beaucoup de monde vers le blog.

Six ans plus tard, je pense paradoxalement totalement l’inverse.

Je sais que je suis capable de faire de WPScouts l’un des top 10 blogs WordPress francophones.

Certes, il y a aujourd’hui un nombre incomparable de concurrents sur le marché. Avec du bon contenu.

Mais cela montre justement qu’il y a une grosse demande de ressources WordPress sur le web.

WordPress a pris tellement d’ampleur et de succès qu’il faut de plus en plus de blogs, forums et autres plateformes pour couvrir toutes les ressources gravitant autour de ce CMS.

C’est donc dans cette perspective que je compte reprendre mon activité sur ce blog.

Fournir un maximum de tutoriels, d’articles, de présentation de plugins utiles et de thèmes adaptés à divers business.

Je souhaiterai également créer une petite communauté autour de WPScouts, sur une plateforme que j’aurai choisie et mise en place.

Cette communauté pourra s’entraider, partager diverses expériences et avancer ensemble sur WordPress.

Je proposerai éventuellement des formations WordPress si besoin il y a.

Pour cela je dois demander l’avis de mes abonnés.

Tenez, puisque vous êtes là. Qu’en pensez-vous d’une ou plusieurs formations WordPress? Et sur quel aspect ou quel niveau?

N’hésitez pas à donner votre avis. Il compte beaucoup!

Vous savez où me trouver. Un simple message suffit.

Enfin, je ne vous cache pas que l’idée d’écrire un livre me revient très souvent.

Je ne sais pas encore sous quel angle il faudrait l’aborder.

Faut-il que ce soit orienté technique?

Si tel est le cas, faut-il commencer par les bases mêmes de la programmation, à savoir le PHP, HTML et CSS?

Auquel cas il faudra fournir beaucoup plus d’efforts en terme de travail et de pédagogie. Et surtout que cette partie d’enseignement, c’est quelque chose qui a été bien couverte en long et en large partout sur le web.

Faut-il que ce soit plutôt un livre de sensibilisation?

Si tel est le cas, cela pourrait être intéressant dans le sens où je pourrai attaquer plusieurs angles sous-jacents.

Et surtout que c’est l’occasion de faire quelque chose de différent de ce qui se fait dans les livres WordPress.

En tout cas, j’aimerai bien me lancer dans quelque chose qui ne se fait pas beaucoup ou que très peu dans les livres WP.

Là aussi, je serai bien intéressé par connaître votre avis sur le sujet!

 

Pour finir..

Voilà globalement ce qu’il en est de tout cela!

Je pourrai continuer à parler pendant longtemps, mais il faut s’arrêter à un moment.

J’ai d’autres idées de projets, de réflexions et de questionnements que je veux partager avec vous.

Mais difficile de faire tout cela ici.

Du coup, je vous invite à me suivre sur mon Twitter et bientôt sur le blog de mon site.

Je songe à partager mes expériences business, mes réflexions et mes conseils sur ce blog-là.

N’hésitez pas à vous y abonner!

Laissons place ici à WordPress, et seulement WordPress.

Et abonnez-vous vite à la newsletter WPScouts si vous ne voulez pas rater la suite!

Partons maintenant à la découverte de WordPress!

 

Très amicalement,

Anouar Fourti.